fbpx
bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités
  • Spatial : un nouveau projet de rover flottant développé en partenariat avec le Costa Rica et les USA

Spatial : un nouveau projet de rover flottant développé en partenariat avec le Costa Rica et les USA

actu 2020 2021 polaris oct2020 2Dans le cadre de la semaine mondiale de l’Espace, qui se tient du 4 au 10 octobre, l’ESTACA présente Polaris, un nouveau projet piloté en France par les élèves ingénieurs de l’association ESO (ESTACA Space Odyssey) qui vise la conception et la construction d’un rover spatial flottant dans le cadre d’une collaboration internationale avec le Costa Rica et les Etats-Unis. L’objectif est de présenter un prototype du rover au salon IAC (International Astronautical Congress) de 2022.

L’association ESO, qui rassemble des étudiants passionnés de spatial conçoit et réalise tous les ans des fusées, des CanSat ou des ballons stratosphériques grâce au support méthodologique et logistique de Planète Sciences et du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). Cette année, l’association se lance dans un nouveau projet d’envergure internationale aux côtés de l’université Purdue (USA) et l’Institut Technique du Costa Rica. Le programme Polaris, qui réunit près de 90 membres issus de 13 pays différents, a pour premier objectif de concevoir et construire un rover flottant qui pourrait par exemple être envoyé en mission d’exploration sur Mars.

Le principe du programme Polaris est de favoriser le partage de toutes les solutions techniques envisagées, de rendre publiques tous les résultats scientifiques obtenus et de développer à distance des compétences techniques et humaines mondialisées. Le principe du programme Polaris est de favoriser le partage de toutes les solutions techniques envisagées, de n’utiliser que des logiciels en open sources et de développer à distance des compétences techniques et humaines mondialisées. Différentes équipes multinationales sont déjà constituées et travaillent sur différents aspects techniques (propulsion, structure, électronique, design, thermique, simulation) mais aussi de management du projet (finances, communication, logistique). L’association ESO, qui fait partie des trois membres fondateurs du programme Polaris, a mobilisé 26 étudiants cette année sur le projet de rover. Plusieurs projets d’études ont été intégrés au cursus académique de 3e et 4e année, notamment pour la conception du caisson électronique et pour l’avant-projet du lanceur du rover. Plusieurs entreprises soutiennent déjà le projet en France et au Costa Rica notamment. Des stages sont aussi prévus pour construire le rover au sein d’entreprises partenaires au Cost Rica en fin d’année scolaire.

Au-delà des compétences techniques acquises à travers ce type de projets, l’intérêt pour les étudiants réside aussi dans la collaboration multiculturelle et la confrontation de pratiques et habitudes de travail très différentes selon les pays.

Mots-clés: Associations, International , Spatial, Fonds de dotation

Flux d'actualités