bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités

Découvrez le transport du futur à la Cité des Sciences avec les étudiants de l’ESTACA !

Actualité Cité des sciences Hyperion et Sardines - mai 19Les projets Hypérion et Estatrain sur l’exposition « Grande Vitesse ferroviaire »

ESTACA est à l’honneur le weekend des 18 et 19 mai à la Cité des sciences et de l’industrie. Deux projets des étudiants de la filière ferroviaire sont présentés au public sur l’événement « Des trains à tous les étages » qui a pour vocation de faire découvrir au grand public le passé, le présent et le futur de ce moyen de transport à travers des maquettes, ateliers et performances.

Les étudiants du projet Hyperion présentent leur banc d’essai et expliquent la technologie de l’Hyperloop, à travers leur projet de capsule qui devrait participer à l’édition 2020 de la Hyperloop Competition, organisée par SpaceX. Pour rappel, l’Hyperloop est un projet de recherche industrielle, lancé en 2013 par Elon Musk. Il consiste en un tube sous basse pression, pour limiter les frictions de l'air, dans lequel se déplacent des capsules transportant des voyageurs ou marchandises. Les capsules sont surélevées grâce à un système de sustentation électromagnétique et propulsées par un champ magnétique créé par des moteurs à induction linéaires placés à intervalles réguliers à l'intérieur du tube. Pour faire participer les jeunes générations à ses recherches technologiques, Elon Musk a lancé une compétition mondiale, l’équipe ESTACA Hyperion serait la première équipe française participant à cette compétition !

Les étudiants d’ESTATRAIN présenteront de leur côté, un simulateur de conduite ferroviaire appelé SARDINE. Ils présenteront le pupitre de conduite mobile qu’ils ont entièrement conçu et réalisé et qui est aujourd’hui déjà utilisé comme outil pédagogique pour les Travaux Pratiques de la spécialité Ferroviaire de l’ESTACA. Les étudiants développent maintenant un simulateur de conduite sur vérin qui permettra de proposer de nouveaux travaux pratiques en dernière année.

Par ailleurs, un jeune diplômé ESTACA, Victor Polge, interviendra samedi et dimanche à 14h et 16h lors d’une conférence sur le fret pour présenter son métier d’ingénieur.

N’hésitez pas à profiter du week-end pour aller découvrir ces projets à la Cité des Sciences !

Samedi 18 mai de 10h à 18h et de 19h à 1h (Nocturne pour la Nuit des Musées)
Dimanche 19 mai de 10h à 19h

La monoplace électrique EstaCars présente au village du Paris E-Prix 2019

Actu formulaE 2019Pour la 3ème année consécutive le projet ESTACARS sera présenté sur le Allianz E-Village de la Formula-E de Paris, les vendredi 26 et samedi 27 avril 2019.

Le championnat de Formula E revient à Paris samedi 27 avril 2019, toujours autour des Invalides. Cette année, 22 monoplaces, 11 écuries s'affrontent à la Formula-E de Paris avec des monoplaces 100% électriques, dans un circuit de 1,9 km et 14 virages !

ESTACARS, le premier projet français de création d’une monoplace électrique innovante qui participe à la Formula Student, la compétition étudiante mondiale de référence pour les ingénieurs de demain tiendra un stand lors du e-prix à Paris. Venez à notre rencontre !!

 

Groupe ISAE : une semaine d’échange entre écoles

Brve 1 Supaero

La semaine de mobilité ISAE rassemble les étudiants des cinq écoles du groupe ISAE pour participer à des modules d’enseignement commun sur l’un des sites du groupe : SUPAERO à Toulouse, ENSMA à Poitiers, Ecole de l’Air à Aix en Provence, SUPMECA à Saint Ouen et ESTACA à St Quentin en Yvelines. Cette année, 500 étudiants ont participé à cette semaine d’échange.

173 étudiants ESTACA de 4ème année en filière aéronautique ont pu ainsi suivre des modules proposés dans les autres écoles du Groupe ISAE. L’ESTACA a de son côté accueilli une vingtaine d’étudiants de SUPAERO, l’ENSMA, SUPMECA et l’Ecole de l’Air. Quatre modules étaient proposés cette année : Avionique, Commande de vol, Cycle de vie et Dirigeables.

En parallèle, les 40 étudiants de 4ème année de la filière spatiale ont assisté au séminaire ESPACE organisé à ISAE-SUPAERO. Cette année, la thématique était « Espace et Défense». Ils ont ainsi pu découvrir, au travers de conférences et de tables rondes, les défis actuels et futurs auxquels font face les acteurs du secteur spatial : une occasion de débattre et d’être innovant lors des réflexions qu’ils ont été amenés à partager au cours des travaux en groupe. De nombreux intervenants de haut niveau, civils et militaires, ont apporter leur expérience et leur éclairage pendant ces quatre journées riches d’enseignements et de débats.

Cette semaine permet d’accroître l’offre de formation proposée aux élèves des quatre écoles et de favoriser les échanges entre les étudiants. « J’ai pu passer la semaine à SUPAERO. La vraie valeur ajoutée de ces échanges, c’est que les cours sont électifs. J’ai du coup pu choisir un thème très spécialisé animé par des professionnels de haut niveau », témoigne Caroline, étudiante en 4èmeannée en filière Aéronautique.

Un étudiant ESTACA lauréat de la compétition de la Royal Aeronautical Society

Brve 5 Raes

Lauréat de la 2ème édition de la « Best Young Persons Presentation Award », Bastien Longeon, étudiant en 1ère année à l’ESTACA est un grand passionné de sciences depuis toujours. Pour participer à la compétition proposée la Société savante britannique, Royal Aeronautical Society (RAeS), il a répondu au sujet suivant : "Why SpaceX landing their rockets is such a big deal ? ». Lors des différentes étapes de sélection, il a détaillé en anglais l'aspect technologique et physique de l'atterrissage d'un premier étage de Falcon 9 (fusée de SpaceX) en le comparant avec les méthodes utilisées par la NASA pour la récupération de la navette spatiale (Space shuttle).
« Je suis allé plus loin que je ne le pensais… » raconte Bastien. Initialement en concurrence avec 8 équipes, il obtient la première place en finale contre 3 équipes de l’école d’ingénieurs IPSA. Bastien a remporté la compétition devant un jury composé d’experts du monde aéronautique et spatial, tels que des ingénieurs de l’ESA, Safran, Airbus, etc., qui ont notamment reconnu ses qualités d’orateur et sa maitrise du sujet. « C’est une belle opportunité pour échanger et se faire des contacts ! » résume Bastien. Cette victoire lui offre l’opportunité de participer au Grand Concours International qui se déroulera à Londres en novembre prochain. 

 

 

Un projet spatial de l’ESO sélectionné lors du congrès européen PEGASUS

Brve 6 ESO

Trois étudiants de la filière spatiale ont été sélectionnés pour représenter l’ESTACA lors du congrès du réseau Pegasus qui s’est tenu à Glasgow du 10 au 12 avril. Pour rappel PEGASUS (Partnership of a European Group of Aeronautics and Space Universities) est un réseau européen qui fédère les 27 meilleurs établissements de 10 pays européens, dont 5 écoles françaises (ISAE SUPAERO, ENAC, ENSMA, Ecole de l’Air et ESTACA).

Chaque année, le réseau Pegasus organise une « Student Conference », où les écoles peuvent être représentées par un ou plusieurs étudiants pour “pitcher” sur un sujet innovant dans le domaine de l’aérospatial. Une pré-sélection a eu lieu en février dernier par Pegasus, et le projet Aurora Liquid Engine sur lequel ont travaillé neuf étudiants de l’association ESO, dans le cadre de leur projet de 5e année, a été sélectionné pour représenter l’ESTACA au challenge final. Une belle opportunité pour les étudiants de présenter leur projet face aux meilleurs experts européens lors du jury final. 

Malgré une très bonne prestation lors de leur pitch avec une note de 850/1000, nos étudiants n’ont malheureusement pas gagné. Mais le projet Aurora Liquid Engine n’a pas fini de faire parler de lui…

A propos du projet Aurora :

Aurora Liquid Engine est un projet de fabrication d’une des pièces principales d’un lanceur spatial, un moteur-fusée, avec un procédé de fabrication innovant : l’impression 3D métallique.

Ce sujet vous intéresse ? Plus d’informations ici