bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités

ESTACA remporte le Challenge UAV (drone) Dassault

actu dassault juin18Pour la deuxième année consécutive, l’équipe de passionnés de drones, rassemblée au sein du groupe ESTACOPTER de l’association SiERA, s’est illustrée au Challenge UAV Dassault. Les 16 et 17 juin, 5 étudiants se sont déplacés au DronePort de Sint Truiden en Belgique pour participer à ce challenge qui rassemble des délégations de grandes écoles d’ingénieurs : CentraleSupélec, Polytechnique, ENSAM, ENSTA ParisTech, ESTIA et ISAE-ENSMA.

Ce challenge comporte plusieurs phases. Dans un premier temps, les équipes doivent assembler d’un hexacopter (drone à 6 moteurs) intégrant différents capteurs. Ensuite, ils réalisent une mission en mode automatique : reconnaissance de formes définissant des trajectoires, repérage de cible au sol et détection d’un point d’atterrissage.

Les étudiants construisent et programment leur drone pendant l’année scolaire en répondant à un cahier des charges très précis donné par Dassault. L’objectif est de faire travailler les étudiants sur des problématiques d'intégration de capteurs et de systèmes pour réaliser des missions aéronautiques complexes, de leur permettre de s'approprier les méthodes de gestion de projet, de se familiariser au travail en équipe et à la communication pour la réalisation de leurs projets et de travailler sur la transmission des connaissances aux équipes suivantes.

Une équipe de RTL Info s'est déplacée pour un reportage A voir ICI

Un véhicule à hydrogène ESTACA sur le Grand Prix de F1

News juin 2018 1L’ESTACA est invitée sur le Grand Prix de France de F1 qui revient sur le circuit mythique du Castellet du 21 au 24 juin.

L’ESTACA est invitée sur le Grand Prix de France de F1 au Castellet du 21 au 24 juin pour présenter un prototype de véhicule à haut rendement énergétique alimenté par de l’hydrogène. A l’occasion du retour sur ce circuit mythique et de l’inauguration de la première station de ravitaillement d’énergie hydrogène, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la chambre de commerce et d’industrie et le circuit Paul Ricard ont souhaité valoriser ce projet de véhicule conçu et construit par des étudiants de l’ESTACA.

Rassemblés au sein de l’association PV3e (Projet de Véhicules Energétiques des Élèves de l'ESTACA), ils ont en effet développé un véhicule alimenté par de l’hydrogène qui approvisionne une pile à combustible utilisée comme générateur d’énergie électrique pour le moteur. Ce véhicule concourt au Shell Eco Marathon, dont l’objectif est de parcourir la plus grande distance en consommant le moins d’énergie possible.

Silencieuse, fiable et simple d’utilisation, cette technologie peut être adaptée à la compétition automobile, d’où l’intérêt du monde du sport automobile. L’ESTACA développe ainsi actuellement des partenariats avec des entreprises investies en Formula e (Championnats de Formule 1 pour véhicules à moteur électrique) pour optimiser la source d’énergie grâce à un système d’hybridation.

Voir l'article de presse sur le sujet

Le Ferroviaire : une filière qui réserve de belles carrières

News juin 2018 2

En France comme à l’International, les ingénieurs spécialisés dans le domaine des transports guidés et ferroviaires ne sont pas assez nombreux

TGV, tramways, métros automatiques, remontées mécaniques, manèges, sont autant de modes de transports guidés et ferroviaires malheureusement méconnus qui offrent de beaux défis à ceux qui ont le goût du challenge technologique. Ce secteur souffre parfois d’une image archaïque, alors que l’innovation est, plus qu’ailleurs, au rendez-vous dans ce domaine et le savoir-faire français reconnu aux quatre coins du monde. Il offre plus débouchés que tous les autres secteurs et des carrières passionnantes en France comme à l’international. Fer de France, l’organisme interprofessionnel qui fédère l’ensemble des acteurs du rail, annonce par exemple un besoin de 1 000 ingénieurs par an pour le ferroviaire quand seulement 400 sont actuellement formés dans les écoles spécialisées. L’ESTACA est une des seules écoles en France qui propose une formation spécifiquement dédiée aux transports guidés et ferroviaires.

La filière est proposée dès la deuxième année de prépa intégrée et permet en quatre ans d’acquérir une connaissance approfondie du secteur. Grâce aux 12 mois de stages, aux projets d’études concrets, aux enseignants qui sont des professionnels en activité et aux partenariats avec des entreprises telles que SNCF, Alstom, Ikos Consulting, Keolis, les étudiants sont parfaitement opérationnels à la sortie de l’Ecole. De fait, cette filière offre le meilleur taux d’employabilité avec 91% des diplômés en activité avant l’obtention de leur diplôme et 100% dans les 2 mois qui suivent celui-ci, tous en CDI. Sans oublier les activités extra-scolaires et l’émulation entre étudiants passionnés par les trains, tramways et autres véhicules filaires ou sur rail: l’association ESTATRAIN organise ainsi des visites de sites, un voyage d’études sur le salon international Innotrans à Berlin pour tous les étudiants de 4e année et a conçu et construit un simulateur de conduite de TGV.
Alors, avis aux amateurs de défis et de challenges pour l’avenir : le ferroviaire vous attend !

PEGASE s'envole pour 2 missions humanitaire en Afrique

News juin 2018 3Les étudiants de l’association PEGASE réalisent cette année deux missions humanitaires auprès de jeunes écoliers au Cameroun et au Sénégal.

Tout au long de l’année, les étudiants membres de l’association PEGASE initient aux sciences les enfants dans les écoles et les hôpitaux. Cette saison, leur objectif est de faire découvrir les sciences de manière ludique au sein des écoles, collèges et lycées camerounais et sénégalais. Au programme, échanges et découvertes au sein des classes avec des expériences de construction de fusée à eau, construction de voitures, etc.  

Et comme chaque année, c’est aussi l’occasion d’un transfert et échange de compétences qui a lieu entre les étudiants ESTACA et des étudiants de l’université de Dakar. Ainsi, ces derniers peuvent continuer tout au long de l’année leurs actions dans les établissements de leur pays. Les étudiants profitent de leur présence pour rencontrer les coordinateurs pédagogiques et les délégués départementaux pour la mise en place des opérations à venir ainsi que pour distribuer des fournitures scolaires.

Ces missions sont l’occasion d’un vrai investissement humanitaire, d’une ouverture sur les différences culturelles et surtout une expérience humaine inoubliable.

L’hybridation du système de stockage d’énergie :

actu nazim mai18

une solution innovante et performante pour les véhicules électriques,

Présentation du travail de recherche porté par Nassim Rizoug, Enseignant Chercheur, ESTACA Lab’

Actuellement la majorité des constructeurs automobile utilisent la technologie du Lithium-ion comme source pour alimenter le véhicule électrique. L’utilisation de ce type de batterie rencontre cependant quelques freins, notamment en terme d’autonomie, de coût et de performances thermiques. Par exemple, pour une application en sport automobile, l’échauffement est important et ne permet donc pas une montée en puissance satisfaisante.

La solution innovante développée à ESTACA est basée sur l’hybridation de la source d’énergie. Cette hybridation consiste à utiliser deux systèmes de stockage complémentaires. Par exemple : une batterie Lithium-ion associée à un super-condensateur*, ce qui permet d’améliorer nettement les performances des systèmes de stockages d’énergie embarqués pour les véhicules électriques.

* Qu’est ce qu’un super condensateur ? C’est une technologies très puissante qui commence à être utilisée dans les transports, efficace et qui a une durée de vie importante (1 million cycles de charge / décharge vs 2 000 à 3 000 pour les batteries au Lithium).

Les résultats des travaux de recherches menés par ESTACA’ Lab montrent deux principaux avantages à cette technologie innovante :

  • Un poids plus léger entrainant une économie d’énergie et donc financière (cf. courbe de la masse/weight)
  • Un net gain sur la partie thermique qui permet des meilleures performances avec une réduction des contraintes vues par la batterie (en deça de 300km d’autonomie)

Nassim Rizoug travaille sur ce sujet depuis 2007. Il est aujourd’hui un expert reconnu dans ce domaine. Plusieurs industriels ont fait confiance à l’ESTACA Lab’ (le laboratoire de recherche de l’ESTACA) pour avancer ensemble sur ce projet. Aujourd’hui, une collaboration est en cours avec l’entreprise Gruau pour l’optimisation de la source d’énergie ainsi qu’avec des partenaires du Sport Automobile investis en Formula e (Championnats de Formule 1 pour véhicules à moteur électrique).

Les étudiants, futurs ingénieurs ESTACA ont aussi apporté leur vision, à travers un travail sur le sujet dans le cadre de leurs projets de fin d’études à l’ESTACA en Spécialité Allègement.

Enfin, quatre thèses sont en cours sur la thématique de l’hybridation à l’ESTACA.
Plus que jamais, l’ESTACA se positionne donc comme créateur et innovateur des mobilités de demain, pour des transports plus propres, économiques et intelligents.

Retrouvez ici l’article (en anglais) de Nassim Rizoug sur ce sujet. Il présentera ce sujet lors de son intervention sur l’événement IBD LE MANS.