Formation | Institutionnelle | Spatial

Rentrée 2022 : du nouveau pour la filière spatiale

9 septembre 2022

Face à l’attractivité croissante de la filière spatiale auprès des élèves et à l’évolution des métiers dans le secteur, l’ESTACA a restructuré en profondeur cette filière. Le choix de la filière spatiale se fait dès la 3e année depuis cette année pour permettre une formation sur trois ans au lieu de deux auparavant. Les filières aéronautique et spatiale restent communes en 2e année.

Introduire le Newspace dans la formation

En termes de contenus, l’objectif est de rééquilibrer les enseignements sur les thématiques lanceurs et satellites sur les 3 ans. La formation de spatiale ESTACA vise toujours une forte expertise des étudiants sur les lanceurs et les gros satellites, notamment grâce à la formation assurée à 100% par des industriels. Mais la refonte vise aussi à donner une place plus importante aux nouveaux acteurs du New space, avec l’émergence de la nouvelle industrie spatiale privée depuis une vingtaine d’année et aux nouvelles applications spatiales.

Davantage de cours en anglais et de choix d’options en 5e année

De nouvelles spécialisations seront également proposée en 5e année qui s’adapteront aux besoins du secteur avec pour objectif de rester agile et permettre davantage d’individualisation grâce à des options. En 5e année, un tronc commun de 80 heures sera ainsi proposé avec deux options de 95 heures chacune à choisir parmi cinq : Défense et Espace, Advanced launchers, Advanced Satelites, Space Exploraiton, Human Spaceflight.
L’objectif est aussi de renforcer l’internationalisation de la filière avec davantage de cours proposés en anglais, notamment sur les spécialisations de 5e année. Plusieurs options seront proposées 100% en anglais.

Des projets étudiants à découvrir sur l’IAC (International Astronautical Congress)

Un effort sera enfin porté sur les projets académiques proposés aux étudiants pour rester dans une approche pratique et professionnalisante chère à l’ESTACA avec de nouveaux projets encadrés par des professionnels, davantage de Travaux pratiques, des projets inter-écoles, des participations à des concours et davantage de lien avec la recherche.
Deux beaux exemples de projets de rover spatiaux conçus par des étudiants ESTACA seront présentés sur l’IAC Paris du 18 au 22 septembre :

  • le projet Polaris (plus d’info)
  • le projet Sélène, sélectionné parmi les trois finalistes du Chalenge ‘Move on the Moon’ du CNES, qui sera présenté le 21 septembre (plus d’info)
Dernières actualités
© ESTACA All Right Reserved 2021