bandeau Hero Presse

Travailler au plus haut niveau du sport automobile

breve 5 maxime menneglier actuMaxime Menneglier, diplômé ESTACA 2015, ingénieur performance simulateur F1 chez Red Bull Racing

À la fin de sa 3ème année à l’ESTACA, Maxime a trouvé un stage chez Carlin, une écurie de F3 basée en Angleterre et en fin de 4ème année, il est retourné chez eux pour un an et demi d’immersion. « J’ai travaillé comme ingénieur performance durant deux saisons. À l’issue de cette formidable expérience, j’ai poursuivi mes études avec un Master en sport automobile à l’Université de Cranfield, toujours en Angleterre. » Il a ensuite enchainé sur un poste d’ingénieur exploitation pneumatique chez Pirelli en Angleterre pour la Formule 1 ainsi que pour le GT. Il travaillait notamment avec l’écurie Ferrari pour qui il suivait les performances des pneumatiques.

Depuis 2017 il a intégré l’écurie de Formule 1 Red Bull Racing qui fait évoluer les français Pierre Gasly et Max Verstappen. Il est ingénieur performance simulateur. Cela consiste à entrainer les pilotes avant chaque grand prix dans un simulateur de conduite pour les préparer à la course, notamment pour qu’ils apprennent les moindres détails du circuit. Le simulateur est aussi un outil extrêmement puissant pour l’équipe qui permet de tester un panel de réglages sur la voiture avant le weekend de course et vérifier qu’ils sont satisfaisants pour les pilotes. « Mon rôle est passionnant puisqu’il me permet de travailler au plus haut niveau du sport automobile mais aussi d’être en contact permanent avec les pilotes tout en assurant leur performance ainsi que celle de l’auto. Tous ces aspects de la compétition automobile, l’ESTACA a pu m’y préparer très tôt notamment grâce à un cursus de qualité mais surtout grâce aux différents stages en entreprise. »

Lorsqu’il revient sur son parcours, Maxime insiste : « Lorsque j’étais en terminale STI2D, je doutais mais j’ai décidé de tenter ma chance et de postuler à l’ESTACA. Si j’ai un seul conseil à donner, c’est de tout donner pour réaliser ses rêves. Et surtout ne pas hésiter à aller le plus tôt possible sur le terrain et parler aux écuries ! Si une passion nous anime, il faut foncer et oser ! »

Découvrez un témoignage vidéo de Maxime alors qu’il travaillait chez Pirrelli: https://www.youtube.com/watch?v=rwZjCZDYYTc

 
 

Mots-clés: Automobile, Alumni

Flux d'actualités