Formation

Une année de substitution dans un école du groupe ISAE

16 décembre 2021

L’ESTACA fait partie du Groupe ISAE, qui rassemble les meilleures écoles aérospatiales françaises : ISAE-SUPAERO, ISAE-ENSMA, ISAE-SUPMECA, l’Ecole de l’Air et de l’Espace et l’ESTACA. L’intérêt pour les étudiants est de pouvoir bénéficier de projets réalisés en commun : semaines de mobilité en 4e année, séminaire spatial, projets académiques communs, MOOC, sont autant d’opportunités de rencontres des étudiants des autres écoles et de bénéficier des cours d’experts des secteurs aéronautique et spatial pour acquérir les meilleures compétences face aux défis technologiques à venir.

Parmi les opportunités proposées au sein du groupe, les années de substitution permettent à des étudiants de 3e année de cycle ingénieur d’étudier un an dans une autre école du groupe. Cela leur permet d’élargir leur réseau, de découvrir d’autres approches pédagogiques et de suivre des modules de formation différents de ceux proposés dans leur institution d’origine. Cette année par exemple plusieurs étudiants de l’ESTACA sont partis étudier à SUPAERO, à l’ENSMA et à SUPMECA.

Benjamin Ansquer, étudiant à l’ESTACA et Guillaume SELWA, étudiant à SUPMECA ont bénéficié tous les deux de cette année d’échange. Ils reviennent sur leur parcours…

Un an à SUPMECA pour s’ouvrir en fin de parcours sur un autre domaine que l’aéronautique

Je suis parti faire ma dernière année d’études d’ingénieur à SUPMECA en spécialisation ‘simulation et conception mécanique’. L’objectif, en allant dans une école plus généraliste que l’ESTACA en termes de secteurs d’activité, était d’avoir une vision ouverte sur un autre domaine que l’aéronautique.

La formation m’a beaucoup plu. Elle était très appliquée et les logiciels de simulation disponibles étaient différents de ceux utilisés à l’ESTACA. J’ai aussi pu vraiment construire mon parcours puisqu’il y avait un tronc commun et 5 cours à choisir sur une quinzaine proposée. Je n’ai pas eu de difficultés à suivre les cours car le niveau des étudiants des deux écoles est similaire. Ce qui les différencie, c’est peut-être que les étudiants SUPMECA sont plus généralistes et ceux de l’ESTACA sont davantage dans le concret.

Cette année de substitution est très enrichissante et c’est un vrai plus sur mon CV. J’encourage vraiment les étudiants à postuler à ces programmes qui permettent de voir autre chose, d’aborder la formation différemment et de se construire un parcours en fonction de ses aspirations. Aujourd’hui, j’ai intégré un mastère spécialisé® Structures aéronautiques et spatiales à SUPAERO, une autre école du groupe ISAE.
Benjamin Ansquer, étudiant ESTACA, filière aéronautique

Un an à l’ESTACA pour se spécialiser dans le secteur ferroviaire

J’ai découvert le secteur ferroviaire quand j’étais en prépa. J’avais repéré que l’ESTACA était spécialisée sur ce secteur mais je n’étais malheureusement pas inscrit sur la banque de concours qui y menait. J’ai donc choisi SUPMECA. Et c’était un bon choix puisque, grâce aux liens qui unissent les écoles du groupe ISAE, j’ai pu suivre une année de cours et de stages dans la filière ferroviaire de l’ESTACA.

Les deux écoles sont différentes dans leur application sectorielle : SUPMECA est une école de mécanique généraliste tournée vers l’aéronautique, l’ESTACA est plus spécialisée et propose plusieurs filières transport. Les enseignements sont très appliqués. Les intervenants sont davantage issus du monde de l’entreprise et la pédagogie est ainsi davantage ancrée dans la réalité du métier.

J’ai été très bien accueilli par les étudiants et le responsable de la filière ferroviaire. Ils ont répondu à toutes mes questions et m’ont tout de suite intégré. Le fait d’être en petite promo et de travailler en groupe dans le cadre des projets ont permis de se connaitre vite. Mon stage de fin d’études effectué chez Alstom au développement de méthodologie de simulation en mécanique des fluides a été très complémentaire de la formation et m’a permis d’affiner mon projet professionnel.

Cette année à l’ESTACA a donc été un vrai plus dans mon parcours car l’Ecole est très reconnue dans le domaine ferroviaire. Cela a certainement aidé mon recrutement par Egis à l’unité de rail en tant qu’ingénieur planning pour le Grand Paris Express.

Mon conseil : profitez de cette opportunité d’échange, c’est un réel avantage en matière de perspectives personnelles et professionnelles. Si vous en avez l’occasion, saisissez votre chance !
Guillaume SELWA, étudiant SUPMECA

Dernières actualités
© ESTACA All Right Reserved 2021