fbpx
bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités
  • Pédagogie par projet : penser un véhicule hybride à pile à combustible et énergie solaire

Pédagogie par projet : penser un véhicule hybride à pile à combustible et énergie solaire

ACTU2021 pedagogie projetL’apprentissage par projet est valorisé à l’ESTACA car il permet de mobiliser des compétences techniques sur un sujet concret et de se mettre en situation réelle du travail de l’ingénieur. Cela facilite l’intégration des jeunes diplômés en entreprise et leur opérabilité dans le cadre du travail en mode projet. Sept étudiants de 4e année se penchent par exemple actuellement sur le renouveau des véhicules hybrides pour l’entreprise ALTRAN. Leur cahier des charges : étudier comment allier la pile à combustible à un panneau solaire.

Apprentissage par projet (Learning by doing)

La pédagogie par projet est au cœur de la formation ESTACA dès les premières années. Cette approche permet aux élèves de mobiliser leurs connaissances et compétences techniques pour résoudre une problématique donnée dans un cahier des charges. Elle permet également de développer des compétences de gestion de projet, de travail en équipe, de management, de communication… Ces mises en situation peuvent prendre plusieurs formes : Projets d’Initiation à la Recherche Appliqués en Travail Encadré (PIRATE) proposés par les laboratoires de recherche de l’Ecole, Projets d’Ingénierie Technologiques Associatifs (PITA) proposés par les associations de l’Ecole, Projets académiques qui peuvent être proposés et encadrés par des industriels partenaires de l’Ecole, parfois encore des réponses à des concours ou challenges.

Un exemple de projet sur un véhicule à pile à combustible et énergie solaire

Sept étudiants de 4e année travaillent actuellement sur un projet proposé et encadré par l’entreprise ALTRAN intitulé : « étude de faisabilité des voitures hybrides : pile à combustible et photovoltaïque ». Prenant en référence la Toyota Mirai, l’un des premiers véhicules à avoir été commercialisé avec une pile à combustible à hydrogène, leur objectif est d’élaborer une solution pour allier un panneau solaire à la pile. En effet, aujourd’hui, les voitures à hydrogène sont, certes plus écologiques mais onéreuses. L’utilisation de l’énergie solaire permettrait de répartir la puissance nécessaire entre la pile et le panneau photovoltaïque, baissant ainsi, le prix d’achat.


Concrètement, pour ce projet de plus de 200h, le groupe doit organiser son travail et répartir les missions entre les sept étudiants. Ils ont des réunions hebdomadaires avec leurs deux tuteurs, ingénieurs d’Altran, pour rendre compte de leurs avancées et cadrer les prochaines orientations. Pour les aspects techniques, ils utilisent surtout des compétences de modélisation acquises en cours sur le logiciel MatLab mais ils développent également leur capacité à travailler en équipe et se confrontent aux contraintes et prises de décision nécessaires à l’avancée de projets industriels. Ils passeront en avril leur soutenance de projet devant un jury professionnel.

Une belle opportunité d’aborder les enjeux énergétiques de demain dans un cadre industriel

Jean-Luc, étudiant de l’équipe explique que, pour sa part, c’est plutôt la thématique du projet qui l’a attiré :

« Je souhaite poursuivre en spécialisation « Nouvelles énergies et environnement » en 5e année pour travailler dans ce domaine pour l’automobile. Ce projet était donc une belle opportunité de se plonger dans les technologies de la pile à combustible et du photovoltaïque ».

Nicolas, quant à lui, a surtout été motivé par « le fait de travailler dans les conditions réelles d’un ingénieur, sur un cahier des charges qui pourrait être celui d’une équipe projet d’un constructeur et de bénéficier de l’encadrement de deux tuteurs ingénieurs chez ALTRAN ».

Aujourd’hui, Jean-Luc et Nicolas se rendent compte de la chance qu’ils ont de travailler sur ce type de projet, surtout lorsque dans le cadre des entretiens qu’ils mènent pour leur recherche de stage, ils voient l’intérêt des recruteurs lorsqu’ils évoquent le sujet !

Mots-clés: Formation, Automobile, Relations entreprises, Mobilité durable, Transition écologique

Flux d'actualités