fbpx
bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités
  • Contribuer à la dépollution et qualité de l’air : un enjeu majeur pour la recherche

Contribuer à la dépollution et qualité de l’air : un enjeu majeur pour la recherche

vignette Actu pollution recherche 18Les transports sont une cause majeure de pollution de l’air en émettant non seulement des polluants gazeux (NO, NO2) mais aussi des particules fines et ultrafines (c'est-à-dire de taille inférieure à 100 nanomètres). Ces dernières sont extrêmement nocives puisqu’elles pénètrent très profondément dans le système respiratoire. Tous ces polluants se retrouvent aussi bien dans l’atmosphère qu’à l’intérieur des habitacles des véhicules en s’infiltrant via les systèmes d’aération et les ouvertures latérales entre autres. Les enseignant-chercheurs de l’ESTACA travaillent en collaboration avec d’autres laboratoires et des industriels pour contribuer à mieux connaitre ces polluants.

Par exemple dans le cadre du projet CAPTIHV (Caractérisation et Analyse des Polluants issus du Transport automobile et de leur Infiltration dans les Habitacles Véhicules), financé par l’ADEME et labellisé par le pôle de compétitivité ID4CAR, l’objectif est de caractériser les polluants qui s’infiltrent dans les habitacles véhicules (NOX, particules fines et ultrafines) et des gaz à effet de serre (CO2) qui peuvent s’accumuler, ainsi que d’identifier les mécanismes d’infiltration des nanoparticules dans les habitacles véhicules par des études expérimentales en soufflerie.

De nouveaux équipements ont récemment été acquis pour développer les projets de qualification des sources de pollutions particulaires. Benoit SAGOT, enseignant-chercheur au sein de l’équipe « Qualité de l'Air et Dépollution » explique : Nous avons choisi un instrument qui est utilisé dans le domaine ferroviaire pour quantifier les émissions de particules de freinage, le ELPI+. Nous avons aussi pu nous équiper avec des matériels portables comme les Fidas Frog, qui sont des instruments conçus pour la surveillance des aérosols en air intérieur et en hygiène industrielle. Côté soufflerie, nous avons réceptionné un dispositif de type PIV, qui associé à un générateur de fumée permet de mesurer des champs de vitesse dans la veine d'essai. Enfin, les équipements portable (Dust-Trak et P-Trak) vont nous permettre de réaliser des mesures embarquées de qualité de l'air dans un habitacle en situation de roulage.

Mots-clés: Recherche, Valeurs ESTACA

Flux d'actualités