fbpx
bandeau Hero Presse

Concevoir des satellites d'exploration du système solaire

Actu soutenanceSpatial fev20

Depuis quelques années, des projets collaboratifs entre étudiants ingénieurs et étudiants en planétologie et exploration spatiale sont proposés aux étudiants de 4e et 5e années de l’Ecole. Ces projets répondent à des appels d’offre réels de la NASA sur l’exploration du système solaire. Intitulés SIMPLEx, ils doivent répondre à un cahier des charges précis qui vise à imaginer un projet d’exploration inédit avec un risque limité et un budget maîtrisé.

Deux missions d’exploration solaire imaginées par des étudiants ingénieurs et planétologues

Cette année, deux équipes étaient constituées. La première équipe a proposé un projet d’exploration de IO, lune galiléenne, la plus proche de Jupiter. Pour explorer cette lune, à l’intense activité volcanique et aux températures élevées, l’équipe a imaginé un satellite d’exploration de type CubeSat et un probe afin de récolter des données sur la structure interne et son interaction magnétique avec Jupiter.
La seconde équipe a proposé une mission d’exploration de la mer de Kraken sur Titan, plus grand satellite naturel de Saturne. Pour explorer cette mer d'hydrocarbures légers et d'azote liquide, les étudiants ont imaginé un véhicule de prospection qui pénètrerait l’atmosphère de Titan puis se poserait sur la mer afin d’en récolter des échantillons. Ils ont aussi proposé un système de communication pour transmettre les données à la terre.
Les deux équipes ont soutenus leurs projets devant un jury composés d’experts de l’OVSQ (Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), du LATMOS (Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales - CNRS/Sorbonne Université/UVSQ) et d’ingénieurs ESTACA,
qui avaient souvent déjà travaillé sur des missions spatiales. Le jury simulait un "Review Panel" de la NASA avec :
- des scientifiques ‘Principal Investigators’ (=Chefs de mission Spatiale sur un instrument),
- des ingénieurs de Recherche en Aérospatial (dont le Directeur Technique du LATMOS).

Un mode pédagogique innovant


La formule du projet multi-équipes et inter-formations s'inscrit dans le type d'innovation pédagogique et d'ouverture d'esprit professionnalisante que l’ESTACA propose à ses étudiants. L’intérêt de ce type de projet est d’être immergé dans la "vraie vie" de la genèse d'une mission spatiale d'exploration en répondant à un appel d'offre d’une agence. Il permet notamment à tous les étudiants:

- de travailler avec une équipe de professionnels du spatial ayant un background, des méthodes et des objectifs différents

- de développer un volume de travail et donc une qualité de rendu (modèles, rapport, soutenance) de haut niveau

- de découvrir, comme dans la vraie vie qui les attend, les joies et les complexités des grands projets spatiaux, de la communication en groupes interdisciplinaires.

Mots-clés: Formation, Spatial, Fonds de dotation

Flux d'actualités