fbpx
bandeau Hero ecole

DE BELLES OPPORTUNITÉS À L’INTERNATIONAL EN TRANSPORTS GUIDÉS

temoignages ferro 2016Arnaud CAMMAS, diplômé 2015, en Mastère Spécialisé à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

J’ai tout de suite accroché avec la formation Transports Guidés ESTACA parce qu’elle permet de comprendre les interfaces qui existent entre matériel roulant et infrastructures.

Elle ouvre sur de très beaux projets à l’international : en stage de 4ème année, je suis parti au Vietnam pour être conducteur de travaux ferroviaire et pour mon stage de fi n d’études, on m’a donné l’opportunité de partir au Chili.

La formation ESTACA est très complète et sa notoriété dans le secteur n’est plus à faire. Je suis actuellement en Mastère Spécialisé Systèmes de Transports Ferroviaires et Urbains en alternance pour approfondir encore mes connaissances. Et si tout va bien, je réaliserai mon contrat d’alternance sur un poste basé à Paris mais axé sur des projets internationaux qui me feront partir à nouveau à l’autre bout du monde !

Construire un streamliner electrique et participer à un record du monde de vitesse

temoignages AlexPenotAlexandre PENOT, étudiant en 4ème année automobile, Président de l’association ITD et Co-responsable du projet ESTACA on The Salt

Dès mon arrivée en première année à l’ESTACA, j’ai intégré l’association ITD (Initiation à la Technique et au Développement). J’avais déjà construit un tricycle de 125cm3 pendant mon année de Terminale et je ne voulais pas avoir quitté l’ESTACA sans avoir construit quelque chose.

L’année suivante on s’est lancé dans la construction d’un streamliner électrique : un véhicule de 6,50 mètres de long, 1000 kgs, pour participer à la Speed Week de Bonneville aux Etats Unis. L’association ITD sera la première association étudiante française à participer à cette course et nous projetons d’atteindre les 400 km/h.

J’apprends énormément. Ce projet m’apporte du concret dans la formation : Management de projet, technique, gestion de budget, communication, démarchage, design, créativité et surtout de la persévérance... Nous essayons de nous rapprocher le plus possible des procédés industriels.
Nous avons une certaine pression du résultat mais nous sommes surtout là pour prendre du plaisir et s’amuser. ITD c’est une véritable équipe, un peu comme une confrérie.

Arthur, Un an d’immersion à la NASA

temoignage arthur descampsArthur Descamps, étudiant en 5e année filière Espace

Passionné par le spatial et globalement fan de technologies, je me suis mis en tête de partir pour une année en immersion aux Etats Unis, dans la Silicon Valley. Mon objectif : le centre de recherche de NASA Ames basé à Mountain View en Californie, voisin de Google, LinkedIn, Mozilla et bien d’autres ! Après plus d’un an de recherche et de nombreuses péripéties, l’une de mes pistes a fini par aboutir.

Quelques mois de procédures plus tard, me voilà installé au centre névralgique de la planète !

Le centre de NASA Ames est un lieu impressionnant où se côtoient souffleries géantes, capables d’accueillir des avions échelle 1 et hangars gigantesques, autrefois destinés aux dirigeables et qui maintenant sont utilisés pour les avant-projets de ballons de Google ! Au sein du centre, je travaille au Mission Design Center qui a pour but de concevoir des avant-projets de missions spatiales et d’études de la terre. Ma mission principale consiste à concevoir un standard permettant l’emport d’expériences sur la flotte de drones utilisée par la NASA. Le reste du temps, j’aide à la conception d’un véhicule spatial capable de modifier la trajectoire des astéroïdes qui menaceraient d’impacter notre planète.

Mon implication au sein de l’ESO (ESTACA Space Odyssey), mes contacts via le concours USAIRE, ma participation aux congrès Internationaux d’astronautique de Pékin et Toronto, toutes ces expériences m’ont permis de constituer un solide portfolio qui, avec de la persévérance et le soutien de ceux qui ont cru en moi, m’a permis d’atteindre mon objectif. La Silicon Valley est un endroit fascinant, j’espère avoir l’opportunité d’y prolonger mon expérience et de revenir à la NASA faire mon stage de fin d’études pour y poursuivre le développement de mes projets. Mon objectif à plus long terme : créer une entreprise et participer au développement technologique de l’humanité !

Charles, élève en 2ème année à l’Ecole des Officiers de l’Armée de l’Air

charles EOAA webSemaine de mobilité au sein des écoles du groupe ISAE
Charles, élève en 2ème année à l’Ecole des Officiers de l’Armée de l’Air

Je suis actuellement étudiant pilote en 2ème année à l’Ecole des Officiers de l’Armée de l’Air (EOAA). Mon objectif est de devenir pilote de chasse. Passionné d’aéronautique, je connaissais l’ESTACA que j’avais découvert lors de ma recherche d’orientation au lycée. C’est donc naturellement que j’ai choisi cette école pour la Semaine de Mobilité proposée par le Groupe ISAE (qui rassemble EOAA, ESTACA, SUPAERO-ENSICA et ENSMA). Cette manifestation permet chaque année à des étudiants des quatre écoles de suivre des modules d’enseignement mis en place au sein de toutes les formations du groupe. A l’ESTACA, j’ai notamment suivi un cours d’avionique avec l’intervention d’un commandant de bord d’A320. C’était vraiment très intéressant de profiter de l’expertise de ce professionnel qui basait son enseignement sur son expérience du pilotage, ne nous laissant aucun doute sur la qualité et la technicité des informations données. J’ai apprécié cet ancrage de la formation dans l’opérationnel.

Cette semaine de mobilité m’a aussi permis de rencontrer d’autres élèves des différentes écoles du Groupe ISAE : nous étions en cours avec des étudiants de l’ESTACA bien sûr, mais aussi des étudiants de SUPAERO-ENSICA et de l’ENSMA. Cette semaine a aussi été l’occasion de découvrir une autre école et un autre mode de fonctionnement et pour moi de retrouver les bancs d’une école non militaire.

Suivre 4 vols d’essais par jour pendant un an et demi …

temoignage romain mabille1Romain Mabille, diplômé 2010, ingénieur Essais, Airbus

Embauché à la suite de mon stage de fin d’études ESTACA, je travaille actuellement sur l’A350. Ma mission consiste à valider le bon fonctionnement du système de commande de vol et le pilote automatique de l’avion. Pour cela, en équipe de deux nous réalisons des essais au sol sur simulateur ou sur Iron Bird (modèle de l’avion statique) puis nous partons en essai en vol. Pendant ces essais nous collectons des données que nous analysons. Si des anomalies apparaissent nous transmettons les informations au bureau d’études qui les corrige. Puis, nous effectuons à nouveau des essais pour vérifier que tout fonctionne correctement. Je travaille sur des systèmes essentiels pour le bon fonctionnement de l’avion, nous devons atteindre un très haut niveau de fiabilité.