Associations | Laval | Mobilité durable | Naval

Projet SuMoth : un voilier à foils éco-conçu

25 janvier 2024

L’association WAVE spécialisée dans le naval, se lance dans la conception d’un SuMoth : un voilier à foils éco-conçu pour participer à une régate étudiante sur le Lac de Garde en Italie, le Foiling SuMoth Challenge.

Les étapes pour participer à la course 

Le Foiling SuMoth Challenge est une compétition étudiante dont l’objectif est de concevoir, fabriquer et faire naviguer un voilier de la classe Moth (IMCA) le plus durable et le plus efficace possible.

Mi-février 15 équipes seront sélectionnées parmi des universités venant du monde entier (ETS Montréal, Polytechnique Milan, Polytechnique Turin, Southampton University,…). La sélection se fera sur un rapport d’ingénierie dans lequel les étudiants doivent répondre à un cahier des charges précis et justifier leurs choix de conception. 15 équipes seront sélectionnées pour participer au Challenge sur le Lac de Garde en Italie du 22 juin au 1er juillet 2024.

Les équipes seront départagées par des professionnels du monde de la voile sur la phase d’ingénierie, de fabrication et les épreuves en compétition. Le bateau devra respecter un cahier des charges précis pour participer aux différentes épreuves : contre la montre, régate, explication des choix de conception devant le jury et les autres équipes.

 

Conception et fabrication du voilier de l’association Wave

L’objectif de la compétition est de concevoir un Su-moth : « Su » pour Sustainable (durable) et « Moth » pour la classe de bateau qui correspond à un dériveur léger sur foils, le plus éco-conçu possible.

Depuis janvier 2023, une vingtaine d’étudiants en 2e, 3e et 4e année des filières aéronautique et navale, travaillent sur la modélisation et la conception de leur voilier, ainsi que sur l’optimisation des carènes et des foils.

Après avoir travaillé sur la conception, la phase de fabrication commence avec des essais en laboratoire ESTACA’LAB pour choisir les matériaux adaptés à la fabrication de la coque et des cloisons intérieures.

Pour concevoir de manière la plus éco-responsable possible l’équipe a choisi de travailler avec des gréements d’occasion, des matériaux renouvelables innovants, des nouvelles méthodes de fabrication et de travailler sur l’hydrodynamisme du bateau… Par exemple, l’équipe Wave utilisera de la fibre de basalte pour remplacer la fibre de carbone, du liège pour remplacer les mousses plastiques ou encore des résines bio sourcées. Le Sumoth Wave mesurera 3.35m de long et 2.25m de large et devra peser moins de 40kg.

Trois études ont été intégrées dans le cadre des projets pédagogiques réalisés dans le cursus ingénieur de 3e et 4e année, les Projets d’Ingénierie Technologiques Associatifs (PITA). Elles concernent le dimensionnement par la méthode des éléments finis, la stabilité du SuMoth et l’analyse du cycle de vie. L’association a défini un cahier des charges en fonction des hypothèses émises qui a été validé par des enseignants-chercheurs de l’Ecole avant de missionner des étudiants sur ces études techniques.

« Dans ce projet nous apprenons beaucoup par nous-même, nous fonctionnons un peu comme une petite entreprise en répartissant les missions entre différents pôles (coque, ailes, communication, sponsors, logistiques…)  »
expliquent Guillaume, team manager, Tanguy, captain et Brice, co-captain.

L’assemblage de tous les composants avec un premier prototype est prévu pour mars 2024 afin de pouvoir réaliser les tests au printemps prochain pour participer à la course début juillet. Un projet combinant technique, technologie et qualité humaine.

Dernières actualités
© ESTACA All Right Reserved 2021