bandeau Hero ecole

Antoine Durand, diplômé ESTACA 2016 et Doctorant CIFRE

L’intérêt de la thèse est d’acquérir une expertise sur un domaine particulier et de continuer en recherche sur une thématique qui m’intéresse vivement

temoignage antoine durandJ’ai intégré ESTACA au départ pour l’aéronautique mais finalement j’ai découvert les transports guidés en 2ème année et n’ai plus quitté cette filière qui m’a passionnée. Elle offre de très beaux défis à relever et de beaux débouchés. Je n’ai d’ailleurs jamais eu à vraiment chercher mes stages, ils sont venus à moi : Alstom (chantier Retrofeet TGV 2N2) en première année, SNCF département logistique en 2ème année, le Japon en 4ème année pour 5 mois chez RTRI (Railway Technical Research Institute - l’organisateur World Congress of Railway Research 2019). Là-bas, j’ai mené deux études : une sur la méthode de contrôle dynamique des sous stations et une autre sur l’alimentation à 2 X 1500 volts, c’est ce qui m’a apporté une première vision de la recherche et m’a donné envie de continuer dans cette voie.

Pour mon stage de dernière année, j’ai intégré le Centre Ingénierie et Matériel de SNCF sur la thématique des particules de freinage. Dans la continuité de celui-ci et au vu de l’ampleur du sujet et des travaux restant à mener, le CIM et ESTACA se sont associés pour mettre en place une thèse sur le sujet.

L’intérêt de poursuivre ses études dans le cadre d’une thèse c’est de continuer à suivre des cours afférents à son sujet, de mener des études et essais et d’être salarié. C’est de l’apprentissage en autonomie. Mon programme de travail, établi avec SNCF sur trois ans, comprend des compte rendus sur l’avancement des travaux deux fois par an et des visites très régulières au CIM pour des essais, des réunions, bénéficier de l’expertise des ingénieurs sur place et accéder aux archives. Les six derniers mois seront consacrés à la rédaction et préparation de ma soutenance de thèse qui se tiendra devant un jury de thèse composé de l’ensemble des parties prenantes et d’intervenants extérieurs.

Après ma thèse, je pourrais éventuellement m’orienter vers la recherche privée ou publique, mais le but d’une thèse CIFRE, directement industrielle, est plutôt destinée aux personnes qui souhaitent continuer en entreprise, ce qui est mon cas.