bandeau Hero Presse
  • Communiqués de presse

Septembre 2018 - ESTACA lance un nouveau programme en formation continue sur les véhicules et systèmes autonomes et connectés

À quelques jours de l’ouverture du Mondial de l’Auto 2018 qui mettra à l’honneur la voiture du futur, ESTACA, école spécialisée dans les nouvelles mobilités, annonce le lancement de son nouveau programme de formation continue « Véhicules, Systèmes Autonomes et Connectés ». À partir du mois de février 2019, l’École proposera un cursus en alternance permettant de faire monter en compétences les techniciens expérimentés qui souhaitent obtenir un diplôme d’ingénieur spécialisé dans ce domaine porteur.

Une formation spécialisée qui renforce l’expertise de l’ESTACA sur les véhicules de demain

Pour les industriels, les véhicules de demain devront être plus intelligents, plus sûrs, proposer plusieurs niveaux d’autonomie et être davantage connectés tout en restant économiquement accessibles. Le cursus de formation « Véhicules, Systèmes Autonomes et Connectés » développé par l’ESTACA avec ses partenaires offre une réponse à ces nouveaux enjeux et à une demande accrue en compétences des entreprises du secteur de la mobilité.

Il a pour principal objectif de former des ingénieurs capables de concevoir des solutions innovantes pour répondre à l’évolution technologique du secteur des transports et des nouvelles mobilités, notamment dans les domaines de l’intelligence artificielle, l’internet des objets (IoT,), le Big Data, la Cyber-sécurité, l’optimisation et l’aide à la décision.

Le programme de cette formation abordera 7 grands axes :

  • Sciences humaines & sociales ;
  • Fondamentaux du véhicule automobile ;
  • Motorisations ;
  • Informatique, numérique et réseaux ;
  • Véhicule autonome et communiquant ;
  • Systèmes et réseaux embarqués ;
  • Nouvelles technologies.

Un programme de formation continue en alternance, co-construit avec les grands groupes industriels

Afin de répondre aux besoins exprimés par la filière automobile, la formation a été développée par les enseignants chercheurs de l’École en collaboration avec l’institut VEDECOM, le pole de compétitivité Moveo et les partenaires industriels de l’ESTACA tels que Renault, PSA, Valeo, et la PFA ou encore des partenaires académiques comme l’ESIEA.

Elle s’adresse à des professionnels titulaires d’un Bac+2/ Bac+3 technologique ou équivalent qui doivent également justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum.

Ceux qui intègreront la formation suivront 1200 heures de cours, réparties sur deux ans et demi entre février 2019 et l’été 2021. Une remise à niveau préalable de 4 mois est proposée à partir de février 2019, sur une base de 170 heures de cours. Par la suite, le cycle ingénieur spécialité VSAC est proposé sur un rythme d’alternance de 1 à 2 semaines à l’ESTACA et 2 à 3 semaines en entreprise.

Les principaux débouchés identifiés de cette formation couvrent tous les nouveaux métiers de l’ingénierie du véhicule du futur et les services associés. Les diplômés pourront ainsi s’investir dans des projets innovants au sein des entreprises du secteur des transports et de la mobilité en France et à l’international.

LES MODALITÉS D’INSCRIPTION

Cycle ingénieur spécialité VSAC :
Inscriptions à partir du 1er octobre 2018 jusqu’au 20/12/2018
24 places sont ouvertes

Remise à niveau :
L’ouverture des inscriptions est fixée au 20 septembre et prendra fin le 31/10/2018
24 places sont ouvertes

 Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.investissement avenir

Avec le soutien financier du Programme Investissement d’Avenir

commissariat investissement avenir

Projet ACE - pfa

Juin 2018 - ESTACA présentera son véhicule à hydrogène au grand prix de France de Formule 1

Le 21 juin 2018, l’ESTACA exposera le véhicule à hydrogène conçu et fabriqué par ses étudiants au circuit Paul Ricard qui accueillera pendant 4 jours le Grand Prix de France de Formule 1. Fabriqué par l’association étudiante PV3e, ce véhicule innovant à très faible consommation énergétique sera présenté lors de l’inauguration de la première unité de production d’hydrogène renouvelable de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. En participant à cet événement sportif incontournable, ESTACA s’impose comme l’un des acteurs de premier plan sur le développement de modes de transports à faible consommation énergétique utilisant l’énergie hydrogène.

cp hydrogene juin18

Une véritable reconnaissance pour les étudiants de l’ESTACA

À l’occasion du Grand prix de France de Formule 1, l’association étudiante PV3e de l’ESTACA aura le privilège de voir son véhicule à hydrogène exposé sur le circuit Paul Ricard dans le cadre de l’inauguration de la première station d’avitaillement à hydrogène de la Région PACA. L’association PV3e (Projet de Véhicules Energétiques des Élèves de l'Estaca) conçoit, fabrique et développe un prototype à haut rendement énergétique pour concourir au Shell Eco Marathon. Cette course regroupe chaque année des milliers d’étudiants européens avec pour objectif de parcourir la plus grande distance en consommant un minimum d’énergie. L’association est fière de son record : 2 701 Kms avec l’équivalent d’un litre d’essence, soit l'équivalent d'un aller-retour Paris-Madrid.

Parmi les deux véhicules conçus par l’association, le véhicule à hydrogène constitue une innovation majeure. Cette énergie alimente une pile à combustible qui est utilisée comme générateur d’énergie électrique pour le moteur. Dans le but de repousser les limites de l'économie d'énergie, les membres optimisent au maximum l'aérodynamisme et la structure de leurs prototypes. Silencieuse, fiable et simple d’utilisation, cette technologie est particulièrement adaptée à la compétition. Si bien qu'elle est devenue une catégorie à part entière sur le Shell Eco Marathon.

L’exposition du véhicule sur le circuit accueillant le Grand prix France de Formule 1 constitue une véritable reconnaissance du travail et de la capacité d’innovation des étudiants de l’ESTACA.

Une initiative qui assoit l’expertise de l’ESTACA en matière de véhicules basse consommation

Cette visibilité sur un événement sportif majeur renforce le positionnement de l’ESTACA en tant qu’acteur majeur de l’innovation sur les nouvelles mobilités. L’école, qui ne cesse de développer son expertise sur l’automobile du futur, propose à ses étudiants une pédagogie en mode projet, en lien avec les industriels du secteur. Cela leur permet de travailler sur des nouvelles technologies et nouveaux procédés de fabrication qui favorisent l’optimisation énergétique et la maîtrise de l’impact environnemental.

ESTACA contribue également à la production et à la diffusion de connaissances scientifiques et technologiques à travers son centre de recherche, ESTACA’Lab. Dans le domaine du sport automobile, une collaboration est actuellement en cours avec des partenaires investis en Formula E (Championnat de Formule 1 pour véhicules à moteur électrique) pour optimiser la source d’énergie grâce à un système d’hybridation (une batterie Lithium-ion associée à un super-condensateur). Cette solution permet de répondre aux freins rencontrés par la seule source de Lithium-ion en termes d’autonomie, de coût et de performances thermiques.

Mai 2018 - ESTACA intègre le réseau PEGASUS et conforte sa place parmi les meilleures écoles aérospatiales d'Europe

Avec la récente signature d’une convention avec le réseau aérospatial PEGASUS, l’excellence de la formation aéronautique et spatiale de l’ESTACA est reconnue au niveau européen. L’intégration de ce réseau unique et sélectif de l’enseignement supérieur dans l’ingénierie aérospatiale va permettre à l’ESTACA de renforcer ses liens avec les institutions publiques, les industries européennes et internationales. Elle va également permettre à l’école d’accroître le rayonnement de son offre de formations aérospatiales à l’échelle européenne.

Un réseau qui fédère les 27 meilleures écoles et universités aéronautiques et spatiales européennes.

PEGASUS (Partenership of a European Group of Aeronautics and Space Universities) représente un réseau européen unique pour l’enseignement supérieur dans l’ingénierie aérospatiale. Fondé il y a vingt ans, ce groupement d’écoles aéronautiques regroupe aujourd’hui 26 établissements dans 10 pays européens (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Suède). L’ESTACA devient la cinquième école française membre du réseau.

Le réseau PEGASUS sélectionne ses établissements membres selon des critères d’éligibilité assis sur l’excellence de leur pédagogie et de leur recherche, en particulier :

  • La réputation et la reconnaissance de la qualité de l'éducation et la recherche, au niveau national et international ;
  • L’insertion professionnelle de ses diplômés dans l'industrie au cours des trois dernières années, démontrant la pertinence de son programme d'ingénierie pour l'industrie aérospatiale ;
  • La délivrance de diplômes en ingénierie aéronautique / aérospatiale dans le cadre du processus de Bologne.

Cette sélectivité permet au réseau PEGASUS de poursuivre plusieurs objectifs :

  • Contribuer au développement d’un système de qualité pour l’enseignement supérieur européen en ingénierie aérospatiale ;
  • Coopérer avec les autres réseaux et groupes afin de répondre à la politique de l’Union européenne en matière d’enseignement supérieur et de recherche ;
  • Accroître la coopération avec des partenaires et faciliter les échanges d’étudiants, de doctorants et de chercheurs entre les établissements.

Une distinction qui récompense les ambitions internationales de l’ESTACA en matière de formation aérospatiale

UN VERITABLE ATOUT POUR LES ETUDIANTS DE L’ESTACA

 
  Grâce à la reconnaissance du réseau PEGASUS, les élèves de l’ESTACA pourront se voir délivrer un « Pegasus Award and Certificate » . Ce label unique, supplément à chacun des diplômes nationaux, peut leur être remis si l’élève-ingénieur répond à certains critères de connaissances en langues étrangères et effectue un séjour de cinq mois, au minimum, à l’étranger, en entreprise ou en laboratoire dans le domaine aérospatial.

Une distinction qui récompense les ambitions internationales de l’ESTACA en matière de formation aérospatiale

Cette reconnaissance vient couronner une implication de longue date de l’Ecole sur les sujets aéronautiques. Pour Seyni M’Baye, Directeur de l’Innovation et des Partenariats de l’ESTACA : « l’intégration au réseau Pegasus résulte de la mise en œuvre éprouvée d’une offre de formations d’excellence et de projets innovants que l’ESTACA propose à ses étudiants dans le but de répondre aux besoins et enjeux des industriels du secteur. La structuration de nos formations, qui s’appuie sur un principe d’amélioration continue et de proximité forte avec le monde industriel a su convaincre le réseau Pegasus de valider notre candidature. L’intégration de ce réseau de référence renforce notre ambition de rayonnement international. Selon notre dernière enquête insertion, plus de 53 % de nos diplômés s’insèrent dans le secteur aéronautique et 92 % d’entre eux trouvent leur emploi avant même l’obtention de leur diplôme ».

À titre d’exemple, en septembre 2015, l’ESTACA a ouvert son premier Mastère Spécialisé® (MS) « Air Operations & Maintenance » accrédité par la Conférence des grandes écoles. Cette formation répond aux besoins en compétences dans le domaine de l’exploitation et de la maintenance. Il illustre la volonté de l’ESTACA de répondre au mieux aux nouveaux besoins de l’industrie aéronautique.

Par ailleurs, les étudiants de l’ESTACA travaillent sur des projets innovants, ils développent par exemple en collaboration avec les étudiants des écoles du groupe ISAE un planeur biplace à propulsion électrique, Euroglider. Il s’agit d’un projet d’envergure européenne porté par l’Association européenne pour le développement du vol à voile et Dassault Aviation. Les élèves ingénieurs de l’ESTACA participent ainsi à un projet d’avenir pour le développement de l’aéronautique qui s’inscrit dans la logique du programme Clean Sky.