fbpx
bandeau Hero ecole

A propos des classements

Les classements publiés dans la presse doivent être pris avec prudence. Selon les méthodes d’enquêtes et les critères valorisés, les résultats diffèrent beaucoup d’un support à un autre et d’une année à l’autre. Ils ne reflètent pas toujours le niveau réel des écoles. Les enquêtes sont souvent réalisées à partir d’informations fournies par les écoles qui ne sont pas faciles à vérifier. Les classements valorisent aussi certains critères plutôt que d’autres et ils comparent souvent des choses qui ne sont pas comparables.

Des journalistes comme Karine Darmon dans Studyrama explique ainsi « En somme, cela revient à comparer les secteurs d'activité les uns aux autres, certains étant plus porteurs que d'autres, certains évoluant d'une année à l'autre selon les besoins économiques. La tendance favorise actuellement les secteurs des technologies de l'information, de l'énergie, du BTP. Faut-il laisser pour compte des secteurs de niche et donc des écoles dont l'enseignement repose sur des créneaux certes plus pointus, qui offrent des carrières prometteuses et garantissent une insertion professionnelle?" (à retrouver sur STUDYRAMA

Vous trouverez donc ci-dessous quelques classements dans lesquels l’ESTACA a été citée, à titre indicatif, mais ils sont très hétérogènes et réducteur par rapport à la réalité des moyens mis en œuvre à l’ESTACA et la notoriété de l’Ecole auprès des industriels de notre secteur.

  • Ecole
  • Classements
  • Challenges - ESTACA parmi les écoles françaises les plus cotées

Challenges - ESTACA parmi les écoles françaises les plus cotées

Le magazine Challenges a publié un dossier spécial « Ecole d’ingénieurs » dans lequel l’ESTACA apparait parmi les écoles françaises les plus cotées. Quelques atouts ont été cités dont l’excellent taux d’embauche des jeunes diplômés : 80% à la sortie de l’école avec un salaire moyen de 37 000 euros.

Le parcours d’Oriane Lefebvre, diplômée ESTACA, qui a choisi de commencer sa carrière à l’international, a également été mis en avant dans ce dossier.

Oriane Lefebvre, diplômée de l’ESTACAoriane lefebvre

« J’ai toujours été attirée par le milieu aéronautique, avec la volonté de partir à l’international. Au cours de ma scolarité, j’ai passé un semestre aux Etats-Unis à l’Université de l’Indiana, puis j’ai effectué un stage à Dallas, à Turbomeca. Cette première belle aventure m’a confortée dans mon désir de poursuivre mes expériences à l’étranger. Au cours de ma cinquième année, j’ai passé un semestre en Espagne, avant d’explorer l’Australie pendant quelques mois. Aujourd’hui, je suis en VIE à Bandung, en Indonésie. Je fais partie de l’équipe de support technique pour un sous-traitant d’Airbus Helicopters. »

challenges fev2015