fbpx
bandeau Hero Presse

Les projets associatifs continuent malgré le confinement...

Projets associatifs

Confinés mais toujours passionnés, les étudiants de l’ESTACA n’ont pas abandonné leurs projets associatifs malgré la fermeture de l’Ecole et l’annulation exceptionnelle de nombreux challenges et évènements prévus en fin d’année scolaire. Les associations techniques continuent ainsi à développer leurs projets à distance.

Côté Spatial, le projet WANKA de l’association Estaca Space Odyssey (ESO) initié avec une équipe du Pérou continue. Cette année, les étudiants impliqués étant pour la plupart en semestre d’échange, le confinement a finalement peu changé les habitudes de travail. Sous la direction de Nicolas Oudart, alumni ESTACA 2018, ils codent notamment le système des capteurs de luminosité, de variation avec l’altitude, température ou pression ainsi que les envois d’informations par sms. Les tests de lancement se font de leurs balcons ! 

En aéronautique, les Lavallois de Flying west, travaillent sur le projet Vision’R, un simulateur de vol en réalité virtuelle. De chez eux, ils continuent à modéliser le support de siège du simulateur grâce au logiciel professionnel de calculs d’éléments finis Abaqus. Le projet est sélectionné par l'entreprise Capgemini dans le cadre du concours Coup2Boost. 

Guided Ways quant à elle, a pu emporter une partie de son projet Sardine. L’association des fans de transports guidés et ferroviaires travaille en effet sur une construction logicielle et matérielle de conduite de train intégrant au plus près les effets dynamiques et la signalisation européenne. Le pupitre lourd est resté sur le campus Paris-Saclay mais une version légère et transportable, a pu être amenée par un des membres de l’équipe projet. Grâce aux récents développement, elle est maintenant dotée d’une interface tactile. 

Enfin, les étudiants d’ESTACARS, qui conçoivent et construisent une monoplace électrique innovante pour participer au challenge Formula Student, ont lancé une mini-série vidéo intitulée « Que sont-ils devenus ? ». Elle regroupe des interviews des diplômés qui ont participé au projet dans les années précédentes et sont maintenant embauchés chez Mercedes AMG, Altran ou encore DS Techeetah. Pour la plupart, ils ont pu intégrer le monde de la course automobile, grâce aux rencontres faites sur la Formula Student lors de leur implication dans le projet ESTACARS.

Mots-clés: Vie étudiante, Associations, Laval, Saint-Quentin-en-Yvelines, Fonds de dotation, Valeurs ESTACA

Flux d'actualités