fbpx
bandeau Hero Presse
  • Liste des actualités
  • Intégrer une école d’ingénieurs en prépa intégrée ou après une prépa classique ?

Intégrer une école d’ingénieurs en prépa intégrée ou après une prépa classique ?

prepa integree

Pour devenir ingénieur, plusieurs choix d’orientation sont possibles : école d’ingénieurs ou universités notamment. Les lycéens de Terminale qui souhaitent s’orienter vers une école d’ingénieurs sont souvent confrontés à la question de faire une classe préparatoire (CPGE) ou une école avec prépa intégrée. Voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix.

Le concours ou le contrôle continu

Pour entrer en école d’ingénieurs post-bac, il faut passer un concours en fin de terminale. C’est un moment stressant, mais une fois dans l’école, le travail demandé, même s’il est important, est soumis au contrôle continu. Un travail régulier permet de passer d’année en année sans difficulté.

La classe préparatoire classique demande un travail soutenu pendant 2 ou 3 ans si vous redoublez votre deuxième année. Le stress du passage du concours est présent tout au long de la scolarité et il faut pouvoir supporter la pression et la compétition. Et votre résultat final au concours peut vous amener à ne pas avoir l’école de votre choix et à vous rabattre sur un cursus qui ne correspond pas complétement à vos aspirations.

A l’ESTACA :

  • Passage du Concours AvenirBAC
  • Contrôle continu
  • Pas de concours pour passer de la prépa intégrée au cycle ingénieur

Le secteur d’activité de votre futur emploi

Vous ne savez pas encore dans quel secteur d’activité vous souhaitez faire carrière ?
Vous pouvez choisir de faire une prépa classique (Math sup-Math spé) pour vous laisser encore 2 ans de réflexion ou vous pouvez choisir une école d’ingénieurs post-bac généraliste qui vous permettra de découvrir certains secteurs et vous laissera le temps d’affiner votre projet professionnel.

Vous savez dans quel secteur d’activité vous souhaitez travailler après vos études ?
La prépa classique peut être un choix si vous souhaitez intégrer une des écoles accessibles uniquement par ce biais. Mais l’école d’ingénieurs spécialisée post-bac vous permettra de vous épanouir dans un domaine qui correspond à vos centres d’intérêts très rapidement dans le cursus et souvent de mieux réussir grâce à une motivation plus grande.

A l’ESTACA :

  • Libre choix de ma filière transport dès la 2e année : aéronautique et spatial, automobile, ferroviaire ou naval ;
  • Pédagogie innovante qui valorise les projets en équipe encadrés par des industriels du secteur ;
  • Des passions ou centres d’intérêt partagés avec mes camarades de promo.

L’enseignement proposé

La charge de travail en prépa classique s’appuie sur un socle scientifique général de haut niveau. Les enseignements couverts sont très larges car il faut préparer les matières de plusieurs concours et très théoriques. La CPGE permet d’acquérir une méthode de travail et de savoir gérer une quantité de travail importante. C’est un enseignement très guidé avec des volumes horaires très denses.

La prépa intégrée de son côté demande également beaucoup de travail mais le spectre du programme est moins large. Elle donne avant tous les outils pour réussir le cycle ingénieur. Certaines matières ne sont pas enseignées car pas utiles pour la suite des études. Cela donne du temps à consacrer à des notions plus concrètes. Le travail en équipe, en mode projet et le développement des soft skills font partie intégrante de la formation. Des stages en entreprises permettent une découverte de l’entreprises dès les premières années.

A l’ESTACA :

  • Initiation aux 5 filières transport dès la 1ère année
  • Des TP et des projets qui s’appuient sur des cas d’études issus de l’industrie des transports
  • Des stages dès la prépa intégrée

Par exemple :

  1. Conception de véhicules innovants pour l’Eco Shell Marathon ou la Formula Student,
  2. Conception et fabrication de fusées avec ESO
  3. Formation au pilotage amateur avec le Cercle aéro ou Flying West

La vie étudiante

Le rythme très soutenu de la prépa classique amène la plupart du temps les étudiants à renoncer à leurs activités de loisir. C’est deux années, parfois trois, consacrées essentiellement aux études.

Les étudiants de prépa intégrée ont un programme conséquent les deux premières années, mais ils ont encore du temps pour pratiquer une activité sportive, développer leur réseau social, s’engager dans la vie associative riche des écoles d’ingénieurs et profiter de l’ambiance étudiante.

A l’ESTACA :

  • Une trentaine s’associations techniques, humanitaires, culturelles, sportives pour s’épanouir, se réaliser, se dépasser.
  • Le Bureau des Elèves anime la vie étudiante tout au long de l’année

L’insertion professionnelle

L’insertion des ingénieurs qu’ils viennent d’école d’ingénieurs post-bac ou post-prépa est très bonne. Pendant les années de prépa (math sup math spé), les étudiants sont dans un cursus conceptuel, qui ne laisse pas encore de place à l’expérience professionnelle telle que les stages, notamment.

Les écoles en prépa intégrée proposent très rapidement des enseignements concrets et dès la 1ère année de se confronter à la vie professionnelle grâce aux stages. Le programme sur 5 ans permet de plus rapidement développer son projet professionnel en France ou à l’international et de monter en compétences pour être très rapidement opérationnel à la fin des études.

A l’ESTACA :

  • 70% des enseignants issus du monde de l’entreprise, en grande majorité des experts du domaine des transports
  • Partenariats privilégiés avec les grands noms du Transport 
    • Aéronautique : Groupe Airbus, Groupe Dassault, Air France, Safran, Thales, Akka Technologies ;
    • Automobile : Renault, Oreca, EMC, PSA, Faurecia, Utac Ceram, Bertrandt ;
    • Ferroviaire : Keolis Group, Veolia Transport, Systra, RATP Dev, Alstom, SNCF, Bombardier Transport ;
    • Spatial : Latmos, Astrium Space Transportation, MBDA, Alcatel Space, ArianeGroup, CNES, Thales Alenia Space ;
    • Naval : Chantiers de l’Atlantique, Naval Group, Thalès, SBM, SeaProven, Marine Nationale.
  • Nombreuses opportunités de stages au sein de ces entreprises et bien d’autres encore
  • Des gros besoins d’ingénieurs et de belles carrières pour l’avenir pour répondre aux défis de demain : respect de l'environnement, maîtrise de la consommation énergétique, véhicules connectés et autonomes, sécurité, etc.
  • ESTACA a la cote auprès des employeurs qui recherchent des experts opérationnels dès la sortie de l’Ecole pour répondre aux nouveaux marchés émergents. Les entreprises qui recrutent les ingénieurs ESTACA, apprécient leurs côtés passionnés et opérationnels.

Finalement, il n’y a pas de bon ou mauvais choix, mais le vôtre, en fonction de vos aspirations, de vos capacités, de vos envies !

Mots-clés: Formation, Admissions

Flux d'actualités