fbpx
bandeau Hero Presse

Entrepreneuriat : trois exemples de projets menés par des étudiants

ACTU2020 entrepreneuriatA l’ESTACA, les étudiants sont initiés à l’entrepreneuriat dès le début de leur cursus (prépa intégrée) notamment avec le dispositif ‘Destination Entrepreneur’ qui comprend l’initiation à l’entrepreneuriat pour tous puis des formations dédiées pour ceux qui le souhaitent et un accompagnement privilégié pour ceux qui veulent développer un projet. Les étudiants peuvent aussi développer leurs aptitudes en 3e année grâce aux nouveaux projets PRICE (Projet d’innovation et de création d’entreprise). Ils consacrent ainsi 150 heures à travailler sur leur idée originale et bénéficient d’un accompagnement personnalisé. A l’issue de cette année, ils ont le choix de poursuivre en tant qu’étudiant entrepreneur si leur projet est viable. Quoi qu’il en soit, ils acquièrent des compétences et un savoir-être qui leur sera utile dans leur future vie professionnelle.


Un projet novateur de suspension magnétique pour VTT

Un groupe d’étudiants de 3e année de la filière Automobile (Valentin Millet, Baptiste Pedron, Marc-Antoine Potie et Erwan Rosier) s’est lancé dans l’aventure. Ils travaillent sur un projet de suspension magnétique pour VTT. L’idée est venue de Valentin :

« Mes parents habitant en montagne, je fais beaucoup de VTT. Les suspensions sont vraiment primordiales. Et en sport automobile, les suspensions magnétiques existent déjà. Je me suis dit que pour améliorer celles des VTT, il serait intéressant d’utiliser cette technologie novatrice ».

Baptiste, Marc-Antoine et Erwan l’ont rejoint et profitent de l’opportunité de développer leur esprit d’entreprise et d’innovation.
Ainsi, ils vont collaborer pendant un an, concrétiser leurs idées et confirmer ou non la viabilité du projet. Leur travail est tout autant technique, avec la modélisation de la suspension prévue pour le début d’année, que managérial avec la partie consacrée à l’étude de marché, au business plan, à la stratégie financière, juridique, commerciale…
En 4e année, si les résultats obtenus sont concluants, ils souhaitent continuer l’aventure et se lancer dans le projet de création d’entreprise.


Un projet pionnier de TGV de nuit

Autre idée novatrice lancée l’an dernier par des étudiants actuellement en 4e année : développer des TGV de nuit pour relier des villes européennes et concurrencer l’avion. Débuté en 3e année, leur projet, à l’époque très technique, a suscité beaucoup d’intérêt. Après le post de leur rapport sur LinkedIn, des professionnels de la SNCF notamment les ont encouragés à persévérer. Epaulés par leur responsable de filière, ils ont pu aménager leur scolarité et bénéficier de cours dédiés, de visites et rencontres d’experts ou encore d’accès aux événements spécifiques à l’entrepreneuriat.

« C’est très motivant de savoir que l’ESTACA nous soutient et qu’une communauté nous encourage à laisser notre trace dans ce secteur. Nous apprenons énormément sur la gestion de projet, de temps, des équipes, des ressources… »

expliquent Jérémy Séverin, Valentin Rullier, Marin Joubert et Arthur Jallet-Lauprêtre.


Intégrer une jeune start-up spatiale grâce à un projet d’impression 3D métal

Venture Orbital Systems, start-up française qui ambitionne de devenir le premier opérateur de lancement au monde sur les nanosatellites, s’appuie pour la propulsion de leur lanceur sur une technologie développée par Aurora Liquid Engine. Ce projet de moteur imprimé en 3D métal porté par l’association ESO avait été développé dans le cadre d’un projet mené en 4e et 5e année par des étudiants de la filière spatiale en 2018 et 2019. C’est Robin Piebac, diplômé ESTACA 2019 et aujourd’hui associé et responsable du département propulsion dans cette entreprise qui en a eu l’initiative.

« J’ai été contacté par VOS lors de mes études car le projet Aurora Liquid Engine et notamment la partie propulsion les intéressaient particulièrement. Ils m’ont proposé de devenir associé. Pour moi, c’est une opportunité à saisir maintenant. Je suis prêt à prendre des risques et à continuer à m’investir sur un projet novateur de création d’entreprise avec beaucoup d’ambition. »

Mots-clés: Formation

Flux d'actualités