fbpx
bandeau Hero Presse

Echanges avec la Chine sur les questions de qualité de l’air

B8 Mission en chine actu

La pollution de l’air est selon l’OMS, «le principal risque environnemental pour la santé dans le monde ». Les polluants gazeux et particulaires produits par les transports contribuent largement à cette pollution. Il est donc primordial d’investir dans la réduction de la pollution émise par les différents moyens de transport. Les enseignants-chercheurs de l’équipe Qualité de l’Air et Dépollution de l’ESTACA contribuent à cette démarche en apportant une meilleure connaissance de la dynamique des polluants. Ils ont développé une expertise sur les solutions technologiques permettant leur réduction dans l’environnement. L’objectif est de réduire les polluants à la source et une fois émis, de déterminer leur évolution en termes de dispersion, d’accumulation, de déposition ou d’agglomération.

La question de la réduction des émissions polluantes se pose en France mais aussi, et sans doute de manière plus urgente, en Chine. Des enseignants-chercheurs de l’équipe ‘Qualité de l’Air et Dépollution’ ont ainsi été invités pour une mission d’échange fin novembre en Chine. Ils ont visité deux universités partenaires: l’université TSINGHUA à Pékin, reconnue comme l'une des meilleures et plus sélectives universités chinoises et l'Université XAHUAT (Université d'Architecture et de Technologie) à Xi'an qui accueille près de 30 000 étudiants.

Dans ces deux institutions, des échanges fructueux ont pu avoir lieu avec les étudiants, les doctorants et les chercheurs chinois qui travaillent sur les questions de dépollution, d’amélioration de la qualité de l’air et de réduction de l’exposition des personnes aux polluants. Ce sont des axes de recherche qui intéressent particulièrement les partenaires chinois et sur lesquels des partenariats pourraient s’engager.

Mots-clés: International , Recherche, Fonds de dotation

Flux d'actualités