Facebook

Twitter

YouTube

Lu dans la presse

Newsletter2

CP2

Les actualités de l'ESTACA

Peecad : les étudiants de l’ESTACA travaillent avec les futurs techniciens du CFA des métiers de l’Air

peecad-actu« Construire un dirigeable autonome utilisant l'énergie solaire et les technologies de pointe pour prévenir les feux de forêts», c'est le pari que s'est fixée une équipe d'élèves de l'ESTACA à travers le projet PEECAD. Sa réalisation est rendue possible, grâce au travail de toute une équipe, composée d'une trentaine d'étudiants ingénieurs et désormais d'une trentaine d'élèves du CFA de Massy (91). Cette coopération permet à chacun de découvrir le métier et les savoir-faire de l'autre. Ce type de collaborations entre des profils différents est particulièrement enrichissant pour les étudiants et les prépare au travail en équipes pluridisciplinaires qu'ils vont découvrir en entreprise. Afin d'officialiser leurs liens autour de PEECAD, les 2 entités ont signé une convention de partenariat en décembre.

Retrouvez toutes les informations concernant le projet sur : Peecad.com

Sport Automobile : Portrait d’un diplômé ESTACA dans AutoHebdo

David-FlouryDavid Floury, le directeur technique d’Oreca, n’est pas étranger au succès très précoce du Toyota Racing

L’hebdomadaire Auto Hebdo consacre 4 pages au très beau parcours de ce diplômé ESTACA (promotion 1998), aujourd’hui directeur technique d’une écurie de course.Tout a commencé lors de ses études à l’ESTACA : en 1995, il participe au Trophée Andros pour la première fois avec des copains et une Coccinelle.

En 1996, il fait son stage de 3ème année chez Oreca, entreprise à laquelle il consacre une grande partie de sa carrière . A 37 ans, il est aujourd’hui Chef ingénieur au Toyota Racing. Il s’occupe de l’exploitation piste que ce soit en essais ou en course.

L’écurie enchaîne les victoires et se positionne comme l’un des favoris pour les 24 heures du Mans. Le souhait de David Floury: gagner Le Mans avec Toyota, équipe contre laquelle il avait gagné cette course mythique en 1999 avec BMW, un an après la fin de ses études.

Un article à découvrir en détail ci-dessous:

Télécharger
Portrait d’un diplômé ESTACA dans AutoHebdo

article-david-floury

Une remise des diplômes grandiose et de beaux projets récompensés lors des Trophées ESTACA

diplome2012Samedi 15 décembre les 264 diplômés de la promotion 2012 étaient rassemblés à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, pour la traditionnelle cérémonie de remise de diplômes. Parrainée par Lionel de la Sayette, Directeur général délégué de Dassault Aviation, cette promotion rassemblait 123 diplômés en aéronautique, 101 en automobile, 29 en transports urbains et ferroviaires et 10 en spatial. A noter, selon l’enquête de fin de parcours réalisée en novembre auprès des futurs diplômés (taux de réponse 97%) : un mois avant la remise des diplômes, 77% des étudiants étaient déjà en activité (professionnelle ou 3e cycle), et 23,5% étaient embauchés à l’étranger. Autre fait marquant : 96,5% des étudiants étaient satisfaits ou très satisfaits de leur formation.

Une nouveauté cette année : l’ESTACA a profiter de la remise des diplômes pour récompenser les étudiants qui ont su développer des projets académiques, associatifs ou personnels valorisants pendant leur formation. Un prix a ainsi été décerné aux 3 meilleurs projets, regroupés dans quatre catégories :

  • « Transports terrestres » : 1er prix pour Estelle Grillières, présidente pendant deux ans de l’association PV3e, qui a construit un véhicule énergétique peu consommateur (2700km parcourus avec un seul litre).
  • « Spatial et aéronautique » : 1er prix décerné à Romain Gervis et Grégory Britton pour leur étudelauréatsTrophées2012 sur un « modèle économique pour les compagnies aériennes en 2020 » qui a été primé au dernier Concours Usaire et pour leur parcours de fin d’études à Hong Kong.
  • « International » : Benoît Surroca  pour son tour du monde à travers ses stages et séjours universitaires. Son projet en arrivant à l’ESTACA était de découvrir les réseaux ferrés du monde, mission accomplie!
  • « Engagement » : Ingrid Gerphagnon et Léna Jeffroy présidentes à Levallois et Laval de l’association Pégase dont l’objectif est de faire découvrir la science  aux plus jeunes en intervenant auprès d’élèves d’écoles primaires en France et au Sénégal.

Classement de l'Etudiant 2013 - Excellente position de l'ESTACA

actu-palmaresEtudiantL'ESTACA est classée 15e école d'ingénieurs post bac cette année. Elle gagne 10 places par rapport à l’édition 2012 et  intègre le groupe B. L’Etudiant met notamment en avant la proximité avec les entreprises et l’ouverture internationale de l’Ecole. L’ESTACA apparait également au 1er rang des Ecoles qui mènent à l’industrie du transport, un secteur qui « offre de larges perspectives aux ingénieurs » selon l’Etudiant. 

Consultez le classement

L’ESTACA grande gagnante de la 6e édition de l’USAIRE STUDENT AWARDS

usaire-PrixL’association USAIRE, qui regroupe plus d’une centaine de représentants de l’industrie américaine et européenne du secteur aéronautique propose chaque année un concours qui propose aux étudiants de faire une étude de prospective sur l’industrie aéronautique.

Le thème choisi cette année était:  Quels modèles économiques pour les compagnies aériennes en 2020 ? Sortez des sentiers battus

La remise des trophées s’est tenue vendredi 23 novembre et les étudiants de l’ESTACA ont occupé toutes les marches du podium cette année !

  • 1er prix : Grégory BRITTON et Romain GERVIS qui seront diplômés en décembre
  • 2ème prix : Christelle LONGO, étudiante en 3ème année à l’ESTACA
  • 3ème prix : Guillaume OLIVIER étudiant de l’ESTACA qui s’était associé à une étudiante de l’ESCP.
  • Prix de l’originalité : Yannick SERON et Mohamed OUERGHLANI, tous les deux en 4ème année

    1er place pour l’ESTACA au Défi SNCF 2012

    ESTACA Defi Ingenieurs SNCFL’ESTACA est arrivée 1ère parmi les 150 écoles d’ingénieurs qui ont participé au Défi Ingénieur SNCF qui s'est clôturé le 25 novembre dernier.

    La SNCF proposait un serious game qui a opposé les élèves ingénieurs de 150 écoles pendant deux mois, du 24 septembre au 25 novembre. Il consistait à relever quatre défis :

    Construire un viaduc
    Concevoir les horaires de plusieurs trains sur une même ligne
    Connaître la réaction à avoir face à une alerte météorologique
    Adapter la vitesse de circulation d'un train aux conditions du réseau...

      Semaine après semaine, les élèves ingénieurs ont fait appel à toute leur ingéniosité pour résoudre ces différents cas,  qui leur permettait également de découvrir la richesse et la variété des métiers que la SNCF propose aux jeunes ingénieurs.

      Arrivée en tête des écoles qui ont participé au défi, la remise des prix aura lieu en janvier.  L’ESTACA devrait gagner 5 voyages « SNCF World Trip » qui permettront aux étudiants de  découvrir un grand projet sur chacun des 5 continents.