bandeau Hero ecole

Et après l’ESTACA, travailler dans le sport automobile

temoignages maxime menneglier mars16Maxime MENNEGLIER, entré à l’ESTACA en 2009 après un BAC STI2D, aujourd’hui ingénieur exploitation pneumatique F1 chez Pirelli

À la fin de ma 3ème année, j’ai trouvé un stage chez Carlin, une écurie de F3 basée en Angleterre et en fin de 4ème année, je suis retourné chez eux pour un an et demi d’immersion. J’ai travaillé comme ingénieur performance durant deux saisons. À l’issue de cette formidable expérience, j’ai enchainé sur un Master en sport automobile à l’Université de Cranfield, toujours en Angleterre.

À la fin de mon Master, j’ai trouvé un poste qui correspondait à mes envies. Je suis actuellement ingénieur exploitation pneumatique chez Pirelli en Angleterre pour la Formule 1 ainsi que pour le GT et je travaille avec l’écurie Ferrari par exemple. Nous suivons les performances des pneumatiques et recherchons les améliorations possibles. C’est un travail passionnant où j’évolue avec les ingénieurs de piste et les pilotes. Je suis par exemple en contact direct avec Sebastian Vettel pendant les Grands Prix ! Je me donne à fond dans mon travail avec pour objectif de faire mes preuves et d’intégrer un jour une grande écurie de Formule 1.

Lorsque j’étais en terminale, je doutais mais j’ai décidé de tenter ma chance et de postuler à l’ESTACA. Si j’ai un seul conseil à donner, c’est de tout donner pour réaliser ces rêves. Et surtout ne pas hésiter à aller le plus tôt possible sur le terrain et parler aux écuries ! Si une passion nous anime, il faut foncer et oser !

Visionnez ce témoignage tourné en 3ème année de Maxime à ESTACA