bandeau Hero ecole

Challenges - ESTACA parmi les écoles françaises les plus cotées

Le magazine Challenges a publié un dossier spécial « Ecole d’ingénieurs » dans lequel l’ESTACA apparait parmi les écoles françaises les plus cotées. Quelques atouts ont été cités dont l’excellent taux d’embauche des jeunes diplômés : 80% à la sortie de l’école avec un salaire moyen de 37 000 euros.

Le parcours d’Oriane Lefebvre, diplômée ESTACA, qui a choisi de commencer sa carrière à l’international, a également été mis en avant dans ce dossier.

Oriane Lefebvre, diplômée de l’ESTACAoriane lefebvre

« J’ai toujours été attirée par le milieu aéronautique, avec la volonté de partir à l’international. Au cours de ma scolarité, j’ai passé un semestre aux Etats-Unis à l’Université de l’Indiana, puis j’ai effectué un stage à Dallas, à Turbomeca. Cette première belle aventure m’a confortée dans mon désir de poursuivre mes expériences à l’étranger. Au cours de ma cinquième année, j’ai passé un semestre en Espagne, avant d’explorer l’Australie pendant quelques mois. Aujourd’hui, je suis en VIE à Bandung, en Indonésie. Je fais partie de l’équipe de support technique pour un sous-traitant d’Airbus Helicopters. »

challenges fev2015

Classement L'Usine Nouvelle 2014 - ESTACA 1er dans le palmarès des 20 écoles les plus adaptées à l'entreprise

l-usine-nouvelle

L'Usine Nouvelle a cette année enquêté auprès des industriels pour avoir leur point de vue sur les formations ingénieurs. Et c'est l'ESTACA qui est classée au 1er rang des écoles les plus adaptées à l'Entreprise. Une belle reconnaissance des dirigeants de l'industrie pour l'ESTACA !

Dans le palmarès plus classique des cent meilleures écoles d'ingénieurs, l'ESTACA est classée :

  • au 3e rang des meilleures écoles post-bac
  • au 23e toutes écoles confondues.
  • au 1er rang des écoles des transports et de l'automobile
  • au 3ème dans le secteur aéronautique (après ISAE et ENAC).

La belle progression de l'ESTACA dans ce palmarès s'explique par le coup d'accélérateur mis par la direction de l'Ecole pour développer une formation d'excellence en parfaite adéquation avec les besoins des entreprises. C'est également le résultat d'une évolution des critères de l'Usine Nouvelle pour se rapprocher des attentes des industriels. Ils valorisent par exemple cette année davantage les critères de proximité formation / entreprises (nombre de mois passés en entreprise par élève par exemple) que les budgets des Ecoles. Consultez le classement des industriels ici et le classement classique à ce lien.

usine-nouvelle-estaca-1er-mars2014

Classement de L'Etudiant 2014 - ESTACA 1er dans les transports

En 2013, l'industrie du transport restait le premier secteur d'emploi deslogo-letudiant jeunes ingénieurs, Près de 14% des diplômés 2012 y ont décroché un poste.(...) Dans cette grande famille d'activité, deux branches tirent leur épingle du jeu : le ferroviaire, qui prévoit une forte croissance dans les cinq prochaines années, portée par de grands projets nationaux, comme le doublement de la ligne Paris-Lyon; et l'aéronautique, qui continue d'offrir de belles opportunités aux jeunes ingénieurs.(1) Source : L'Etudiant - Palmarès des écoles d'ingénieurs 2014 : les 10 meilleures pour travailler dans l'industrie du transport

LEtudiant-classement2014-transports